Infos pratiques

Assurance obligatoire pour les trottinettes électriques

Les trottinettes électriques circulent dans les rues au même titre que les voitures et les motos. De ce fait, les risques d’accident sont présents pour ces engins de déplacement. La loi oblige alors les utilisateurs de trottinette électrique à se souscrire à une assurance.

Assurance responsabilité civile pour la trottinette électrique

Les trottinettes électriques envahissent les rues des grandes villes ces dernières années. Leur entrée en circulation est réglementée par la loi et il relève des autorités routières de mettre les points sur les « i » sur ce sujet. Il devient alors impératif pour les utilisateurs de ces nouveaux gadgets urbains de connaître les différentes obligations liées à l’utilisation de ces deux-roues.

L’une de ces obligations : l’assurance. En effet, les conducteurs de trottinettes peuvent provoquer ou subir un accident. Ils peuvent heurter un piéton, télescoper une voiture, etc. Avec la présence non négligeable de ces éventuels risques, le recours à une couverture d’assurance est devenu obligatoire.

Assurance obligatoire pour tous les véhicules à moteur

assurance pour trottinette electrique

Les voitures, les motos, les gyropodes, etc. tous ces moyens de locomotion utilisent un moteur pour se déplacer. Les trottinettes électriques n’échappent pas à cette règle. Seule différence, l’assurance pour trottinette électrique relève au moins de la responsabilité civile.

En effet, étant donné que la conduite d’une trottinette n’engage que le conducteur, il n’est donc responsable d’aucun autre passager que lui-même. Il est tenu de ne provoquer aucun dommage corporel à autrui et matériel au cours de son parcours.

Que se passe-t-il si vous n’êtes pas assurée ?

Un conducteur qui n’est pas assuré peut-être verbalisé par les autorités. L’amende pour ce rappel de soumission à la réglementation est de 3750€. Si la personne concernée provoque un accident, l’amende sera plus importante.

Les trottinettes classiques par contre ne sont pas assurées pour la raison que leur vitesse maximale ne dépasse pas plus de 6km/h. Toutes les trottinettes électriques dont la vitesse peut atteindre les 25km/h doivent par contre se souscrire à une assurance. Au-delà de cette vitesse, le propriétaire ou conducteur doit faire une demande spécifique de circulation.

Et le cas des trottinettes partagées ?

Assurer sa trottinette electrique

Les trottinettes partagées doivent aussi être assurées. Cette assurance est normalement incluse dans le contrat de location. La plupart des propriétaires de trottinettes électriques sont au cours de la loi en vigueur et ajustent par rapport à cela leur offre. L’obligatoire d’avoir une assurance pour les locations de trottinette peut se justifier par les 2 raisons suivantes : le vol et l’accident. C’est donc un minimum d’être couvert pour ces deux cas.

Quelques questions à poser à son assureur

Le coût d’achat d’une trottinette électrique n’est pas donné à tous. Il est donc important pour vous de réduire vos dépenses sur ce sujet en limitant vos dépenses en matière d’assurance. Demandez à votre assurance le coût d’une assurance responsabilité civile de base et comparez les offres des sociétés d’assurance. Demandez aussi le tarif de couverture en cas de vol et d’accident. Ces quelques points vous permettront d’apprécier au mieux les offres de chaque assureur de votre ville.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.