L’assurance décès et prévoyance

Le contrat d’assurance décès et prévoyance est un contrat qui s’adresse à tous les particuliers qui souhaitent se montrer prévoyants, et ne pas laisser leurs proches dans l’embarras lors de leur décès.

Il est souvent difficile de soulever les questions de la mort de ses proches et des frais que peuvent engendrer des obsèques ou la maladie longue d’un être aimé.

L'assurance décès et prévoyance
Ce contrat particulier vous assure donc un capital important qui ira directement à vos proches pour les aider dans ce moment difficile. Le bénéficiaire de ce contrat peut être un membre de votre famille, ou n’importe quelle personne que vous désigneriez lors de la signature de votre assurance décès et prévoyance.

Pour choisir le contrat d’assurance décès et prévoyance qui viendra le mieux en aide à vos proches, vous pouvez effectuer un comparatif des assurances décès disponibles sur le marché, et comparer les bénéfices et les capitaux offerts.

Les contrats prévoient généralement deux sortes d’indemnisations différentes, la première est un capital versé en cas de mort naturelle, la seconde est un capital plus important versé en cas de mort accidentelle. Pour comparer efficacement les assurances décès et prévoyance, vous devrez aussi porter une attention particulière à la façon dont le capital sera distribué.

Certains assureurs choisissent de distribuer ce capital sous forme de rentre annuelle ou mensuelle, alors que d’autres compagnies offrent un déblocage rapide des sommes, afin de pallier aux frais les plus pressés.

L'assurance décès et prévoyance
Une fois votre comparatif des assurances décès effectué et votre choix arrêté, nous vous conseillons de prévenir vos proches de votre décision de vous assurer.

En effet, chaque année, des centaines de primes de contrats ne sont pas réclamées aux assureurs car les familles ne sont pas au courant qu’ils ont la possibilité de réclamer ce capital. Vous souscrivez finalement ce contrat pour eux et pour leur éviter des frais importants, il est logique de les prévenir malgré le sujet douloureux.

Publier un commentaire