L’assurance automobile : comment fonctionne le système de bonus/malus ?

Définition

Le système bonus-malus permet de réduire ou d’augmenter le montant de la prime d’assurance à chaque échéance de contrat. La prime de départ, appelée prime de référence, est réduite en fonction du nombre d’année sans sinistre déclaré ou bien majorée si des sinistres ont eu lieu.

Le fonctionnement du bonus-malus

Le bonus-malus, s’applique à la prime de référence, c’est-à-dire au montant de votre prime d’assurance. En général, on parle de coefficient. Par exemple, la première année, la prime d’assurance est de 1000 € et le coefficient de 1.

L'assurance automobile : comment fonctionne le système de bonus/malus ?
La règle de fonctionnement du bonus-malus est la même quelques soit l’assureur. Par contre, la prime de référence est variable d’une assurance à l’autre en fonction du mode d’assurance choisi : tiers, bris de glace, tout risque…

Le calcul du bonus

Pour le bonus, les cotisations sont calculées de la manière suivante :

– Le coefficient de départ est de 1,

– Chaque année sans accidents responsables équivaut à une réduction de 5% sur la prime de l’année précédente, soit 0,05 sur le coefficient

– La réduction maximale est fixée à 50%, soit coefficient 0,5.

Le calcul du malus

Pour chaque accident responsable une majoration de 25 % est appliquée,

On multiplie donc la prime d’assurance précédente par 1,25 pour connaître le nouveau montant.

Par exemple : un assuré dispose d’un coefficient de 0,62. Sa prime d’assurance est donc de 620 €.

Un accident entraînera un recalcule du coefficient, à savoir : 0,62*1,25 = 0,78 soit 780 € de prime d’assurance annuelle.

Le coefficient maximal est fixé à 3,5. C’est-à-dire que pour une prime de départ de 1000 €. Il faudra débourser 3500 €.

Quelques généralités

– Après 2 ans sans accident responsable, le coefficient ne peut dépasser 1,

– Le premier accident responsable ne fait pas perdre le bonus à un assuré qui a un coefficient de 0,50 depuis plus de 3 ans,

– Les sinistres partiels entrainent une majoration réduite de moitié,

L'assurance automobile : comment fonctionne le système de bonus/malus ?
– Après 2 ans d’interruption de contrat, tout le bonus est perdu. Le coefficient repart de 1. Il est toutefois possible de conserver son bonus en étant désigné comme conducteur secondaire sur le véhicule d’un proche.

– En cas de changement d’assurance, le bonus est conservé. Il faut donc fournir à votre nouvelle assurance un relevé d’information qui contient tous les détails de votre précédente assurance.

Pour en savoir plus sur l’assurance automobile, visitez AssuranceJobin.ca.

Publier un commentaire