Infos pratiques

Assurance habitation : Huit étapes clé pour faire le bon choix !

Faire le bon choix en matière d’assurance habitation est important pour vous préserver des mauvaises surprises. Suivez ces huit étapes clé pour dénicher la meilleure compagnie d’assurance à qui vous allez confier votre habitation.

Posséder une maison ou un appartement implique beaucoup de responsabilités : vous devez entretenir le décor, payer la taxe municipale, garder la pelouse taillée et envisager ce que vous allez faire à propos de ce patch usé sur le tapis du salon. Choisir une assurance habitation peut sembler être juste un autre petit élément à ajouter à votre liste de choses à faire, une liste qui est peut-être assez rapide à organiser. Après tout, c’est juste une question de prix, n’est-ce pas? En fait, il y en a beaucoup plus si vous voulez obtenir la meilleure protection possible pour votre maison et vos biens. Dans certains cas, une police d’assurance qui ressemble à un marché peut s’avérer difficile à saisir lorsque vous devez présenter une réclamation. Comprendre tous les facteurs qui font une bonne politique d’assurance de bâtiments et de son contenu est important afin de faire le bon choix. Le gros problème pour les acheteurs, c’est que jusqu’à ce que vous fassiez une réclamation, toutes les polices d’assurance habitation semblent assez similaires. Ce n’est que lorsque vous contactez votre compagnie d’assurances et que vous leur parlez de la maçonnerie endommagée, ou du feu, que vous découvrez à quel point leur service de réclamations est vraiment bon ou non. Donc, avec des milliers d’assureurs habitation, certains offrants des politiques bon marché, d’autres offrants des services et des expertises de réclamations – comment choisissez-vous une police d’assurance habitation qui vous convient? Suivez ces étapes pour bien choisir votre compagnie d’assurances sans tomber dans l’arnaque :

Étape 1: Vérifiez les notes des compagnies d’assurances

Un bon point de départ pour chercher la bonne compagnie d’assurance est de voir comment les organismes de recherche indépendants évaluent les assureurs en fonction de la qualité de leurs politiques et des commentaires des clients. Par ailleurs, il existe de nombreuses plateformes sérieuses disponibles sur la toile sur lesquelles vous pouvez consulter les avis des consommateurs sur telle ou telle compagnie d’assurances. Flandrin Assurance est une société proposant d’offres sérieuses dans ce domaine. N’hésitez pas à vous renseigner sur elle. Flandrin assurance à paris, en savoir davantage

Étape 2: Le prix n’est pas tout

Le montant que vous payez pour l’assurance habitation peut varier de plusieurs centaines d’euros. Il y a une raison à cela : toutes les polices d’assurance et les assureurs ne sont pas les mêmes. Comme la plupart des choses dans la vie, la qualité du produit est reflétée dans le prix, il est donc important d’examiner certains détails de ce qui vous est offert.

Étape 3 : Traitement de votre réclamation

En fin de compte, l’assurance est tout au sujet des réclamations, de sorte que la façon dont un assureur traite votre demande et vous traite pendant ce processus est la preuve de son professionnalisme. Examinez si l’assureur dit qu’il remplacera vos biens à la même valeur ou s’il vous donnera simplement une valeur estimée en fonction de son état. Découvrez combien de temps le processus de règlement des sinistres pourrait prendre. Vérifiez si vous avez un membre du personnel nommé pour traiter avec vous ou si vous allez parler à un centre d’appels.

Étape 4 : Pensez à l’excédent que vous êtes prêt à payer

Toutes les polices d’assurance ont un excédent – c’est le montant que vous payez pour toute réclamation avant que l’assureur commence à payer. Un excès moyen serait de 100 à 250 euros par réclamation. Plus vous êtes prêt à payer un excédent, plus votre prime sera généralement basse.

Étape 5 : La politique vous protège-t-elle suffisamment ?

Une police d’assurance standard des bâtiments et de son contenu calcule le coût de la reconstruction de votre maison à l’aide d’une formule, puis calcule la valeur de vos biens en fonction du nombre de pièces de votre propriété. Cela pourrait s’avérer assez précis, mais il pourrait manquer la cible d’un long chemin. Si votre maison est un bâtiment classé ou de construction inhabituelle, une politique moyenne peut ne pas payer suffisamment pour couvrir vos coûts. De même, si vous collectez des peintures rares ou avez beaucoup de matériel informatique, une politique standard peut sous-évaluer ce que vous possédez et ne pas payer suffisamment en cas de sinistre.

Étape 6 : Vérifiez les limites des couvertures individuelles

La partie de la politique protégeant vos biens indiquera combien il paiera sur différents types d’articles tels que du matériel informatique, des fichiers numériques, des lunettes, des bijoux. Cela signifie que vous devez lire les petits caractères, mais jetez également un coup d’œil à la formulation de la politique pour vérifier que vous avez suffisamment de protection pour chacun de ces éléments.

Étape 7 : Est-il facile de communiquer avec votre assureur?

Il se peut que vous ayez besoin de parler à votre compagnie d’assurances pour discuter d’une réclamation ou d’un autre problème. Allez-vous parler à quelqu’un en France ou votre appel sera-t-il acheminé vers un centre d’appels à l’étranger? Dans quelle mesure les personnes qui vous aideront seront-elles qualifiées?

Étape 8 : Quelles couvertures supplémentaires la police vous donne-t-elle?

Certaines polices d’assurance habitation offrent des garanties supplémentaires sans frais supplémentaires ou pour une petite augmentation de votre prime. Certains assureurs couvriront les bicyclettes gratuitement, d’autres non. Encore une fois, cela signifie un peu de fouille à travers les petits caractères, mais comme le dit le vieil adage, le diable est dans les détails.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.